Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Objectif parité. Le 23 septembre 2018, 160 personnalités et anonymes ont signé une pétition lancée par les collectifs Congé parentégalité et Pour une parentalité féministe pour réclamer, dans l’Hexagone, un congé paternité plus long et obligatoire, aligné sur le congé maternité. "En France, une salariée a droit à un congé maternité de seize semaines, dont huit obligatoires. Un salarié, lui, dispose d'un congé paternité facultatif de onze jours", rappelle cette pétition publiée dans Le Parisien. Pour les signataires de la pétition, parmi lesquels figurent des experts comme le psychiatre Serge Hefez ou encore des personnalités comme l'humoriste Guillaume Meurice, il faudrait un congé obligatoire d'une même durée pour les deux parents. D'une part pour couper court à la discrimination à l'embauche, d'autre part pour mieux partager les tâches domestiques et contribuer à ce que le père ne soit plus relégué au second rang pour les soins de l'enfant. Les 160 signataires exhortent par ailleurs à s'inspirer du Portugal, où le congé paternité, d’une durée de cinq semaines, vient d'être rendu obligatoire.

Contenu de la vidéo : Objectif parité. Le 23 septembre 2018, 160 personnalités et anonymes ont signé une pétition lancée par les collectifs Congé parentégalité et Pour une parentalité féministe pour réclamer, dans l’Hexagone, un congé paternité plus long et obligatoire, aligné sur le congé maternité.
"En France, une salariée a droit à un congé maternité de seize semaines, dont huit obligatoires. Un salarié, lui, dispose d'un congé paternité facultatif de onze jours", rappelle cette pétition publiée dans Le Parisien.
Pour les signataires de la pétition, parmi lesquels figurent des experts comme le psychiatre Serge Hefez ou encore des personnalités comme l'humoriste Guillaume Meurice, il faudrait un congé obligatoire d'une même durée pour les deux parents. D'une part pour couper court à la discrimination à l'embauche, d'autre part pour mieux partager les tâches domestiques et contribuer à ce que le père ne soit plus relégué au second rang pour les soins de l'enfant.
Les 160 signataires exhortent par ailleurs à s'inspirer du Portugal, où le congé paternité, d’une durée de cinq semaines, vient d'être rendu obligatoire.


Mots clés liés : Portugal, France, congé paternité, parité, Guillaume Meurice, Serge Hefez, Le Parisien, signataires, obligatoire, bébé

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv 
 Conditions générales de vente