Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

La France et le Portugal vont faire partie des six pays européens à accueillir les 233 migrants qui se trouvent sur le navire humanitaire Lifeline, bloqué au large de Malte depuis une semaine, ont annoncé respectivement le président français Emmanuel Macron et le ministre portugais de l'Intérieur, Eduardo Cabrita. Ce dernier, lors d’une intervention au Parlement, a déclaré faire suite à une demande du gouvernement maltais tout en précisant que le nombre de personnes que son pays pourrait accueillir restait "à définir". Alors que l'Union européenne est dans l'impasse pour réformer son système commun d'asile, le Portugal participe à un programme volontaire de réinstallation de réfugiés en Europe proposé en janvier par la Commission européenne, qui vise à accueillir dans l'UE en deux ans au moins 50.000 réfugiés venant de pays d'Afrique, du Moyen-Orient et de la Turquie. De son côté et concernant le Lifeline, Emmanuel Macron a précisé, lors d'une conférence de presse, à l'issue de sa visite au Vatican et sa rencontre avec le pape François, qu’il s’agirait de "quelques dizaines d'individus par pays" d'accueil. Le président français a par ailleurs critiqué l'ONG allemande Lifeline pour avoir "agi en contravention de toutes les règles et des garde-côtes libyens" et "fait le jeu des passeurs".

Contenu de la vidéo : La France et le Portugal vont faire partie des six pays européens à accueillir les 233 migrants qui se trouvent sur le navire humanitaire Lifeline, bloqué au large de Malte depuis une semaine, ont annoncé respectivement le président français Emmanuel Macron et le ministre portugais de l'Intérieur, Eduardo Cabrita. Ce dernier, lors d’une intervention au Parlement, a déclaré faire suite à une demande du gouvernement maltais tout en précisant que le nombre de personnes que son pays pourrait accueillir restait "à définir".
Alors que l'Union européenne est dans l'impasse pour réformer son système commun d'asile, le Portugal participe à un programme volontaire de réinstallation de réfugiés en Europe proposé en janvier par la Commission européenne, qui vise à accueillir dans l'UE en deux ans au moins 50.000 réfugiés venant de pays d'Afrique, du Moyen-Orient et de la Turquie.
De son côté et concernant le Lifeline, Emmanuel Macron a précisé, lors d'une conférence de presse, à l'issue de sa visite au Vatican et sa rencontre avec le pape François, qu’il s’agirait de "quelques dizaines d'individus par pays" d'accueil. Le président français a par ailleurs critiqué l'ONG allemande Lifeline pour avoir "agi en contravention de toutes les règles et des garde-côtes libyens" et "fait le jeu des passeurs".

Mots clés liés : Portugal, France, migrants, lifeline, Malte, navire, Parlement, Vatican, Pape François, Eduardi Cabrita, Emmanuel Macron, Afrique, Moyen-Orient, Turquie

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv