Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

C’est officiel ! Le Portugal a approuvé le premier recours à la gestation pour autrui (GPA). Le gouvernement portugais a en effet fait savoir, samedi 9 septembre, qu’il avait donné son accord à une femme de 50 ans pour porter l’enfant de sa fille. La fille de la future mère porteuse, âgée de 3à ans et atteinte d’endométriose, ne peut plus avoir d’enfant depuis l’ablation de son utérus. La première mère porteuse du Portugal donnera donc naissance à son petit-enfant. « Malgré les nombreuses requêtes adressées, seul ce recours a été examiné par les membres du conseil qui l’ont approuvé à l’unanimité », a déclaré le conseil portugais de la procréation médicalement assistée, dans un communiqué diffusé samedi. Après le feu vert de cette institution, la demande va être présentée à l'Ordre des médecins portugais qui doit émettre un avis, sans effet contraignant, dans un délai de 60 jours. La loi portugaise sur la GPA a été votée en juillet 2016. Elle limite le recours à des mères porteuses en cas de stérilité féminine liée notamment à l’absence ou au dysfonctionnement de l’utérus et sans contrepartie financière pour la mère porteuse. Rappelons qu’en France, la Gestation pour Autrui est toujours interdite.

Contenu de la vidéo : C’est officiel ! Le Portugal a approuvé le premier recours à la gestation pour autrui (GPA). Le gouvernement portugais a en effet fait savoir, samedi 9 septembre, qu’il avait donné son accord à une femme de 50 ans pour porter l’enfant de sa fille. La fille de la future mère porteuse, âgée de 3à ans et atteinte d’endométriose, ne peut plus avoir d’enfant depuis l’ablation de son utérus.
La première mère porteuse du Portugal donnera donc naissance à son petit-enfant.
« Malgré les nombreuses requêtes adressées, seul ce recours a été examiné par les membres du conseil qui l’ont approuvé à l’unanimité », a déclaré le conseil portugais de la procréation médicalement assistée, dans un communiqué diffusé samedi. Après le feu vert de cette institution, la demande va être présentée à l'Ordre des médecins portugais qui doit émettre un avis, sans effet contraignant, dans un délai de 60 jours.
La loi portugaise sur la GPA a été votée en juillet 2016. Elle limite le recours à des mères porteuses en cas de stérilité féminine liée notamment à l’absence ou au dysfonctionnement de l’utérus et sans contrepartie financière pour la mère porteuse.
Rappelons qu’en France, la Gestation pour Autrui est toujours interdite.

Mots clés liés : Portugal, GPA, France, grand-mère, Ordre des médecins portugais, loi, endométriose, mère porteuse

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv