Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Au Portugal, l’émission est loin de faire l’unanimité. La déclinaison de « Super Nanny » mettant en scène une nounou aidant les parents dans l’éducation de leurs enfants, a provoqué de vives réactions après la diffusion dimanche dernier du premier épisode sur la chaîne privée SIC. La raison ? Le programme est accusé d’enfreindre « les droits des enfants », selon l’Unicef. À l’instar de l'agence onusienne chargée de la protection de l’enfance, plusieurs institutions portugaises ont également réagi contre une émission qui « peut avoir des effets néfastes sur la personnalité de l’enfant », a mis en garde la Commission nationale pour la promotion des droits et la protection des enfants (CNPDPCJ) dans un communiqué. De son côté, l’Ordre des psychologues a condamné le fait que leur métier soit exercé dans le cadre d’une émission à « audience massive », indiquant avoir reçu plusieurs plaintes contre leur collègue Teresa Paula Marques, qui joue le rôle de la nourrice du programme au Portugal. Le programme aborde « des situations réelles de façon responsable et sans voyeurisme », a réagi la chaîne dans un communiqué. « Super Nanny » avait déjà grincé en France. Diffusé sur M6 en 2004 puis sur NT1, le programme avait fin 2016 fait l’objet de signalements au Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Contenu de la vidéo : Au Portugal, l’émission est loin de faire l’unanimité. La déclinaison de « Super Nanny » mettant en scène une nounou aidant les parents dans l’éducation de leurs enfants, a provoqué de vives réactions après la diffusion dimanche dernier du premier épisode sur la chaîne privée SIC. La raison ? Le programme est accusé d’enfreindre « les droits des enfants », selon l’Unicef.
À l’instar de l'agence onusienne chargée de la protection de l’enfance, plusieurs institutions portugaises ont également réagi contre une émission qui « peut avoir des effets néfastes sur la personnalité de l’enfant », a mis en garde la Commission nationale pour la promotion des droits et la protection des enfants (CNPDPCJ) dans un communiqué.
De son côté, l’Ordre des psychologues a condamné le fait que leur métier soit exercé dans le cadre d’une émission à « audience massive », indiquant avoir reçu plusieurs plaintes contre leur collègue Teresa Paula Marques, qui joue le rôle de la nourrice du programme au Portugal.
Le programme aborde « des situations réelles de façon responsable et sans voyeurisme », a réagi la chaîne dans un communiqué.
« Super Nanny » avait déjà grincé en France. Diffusé sur M6 en 2004 puis sur NT1, le programme avait fin 2016 fait l’objet de signalements au Conseil supérieur de l’audiovisuel.


Mots clés liés : Super Nanny, télé réalité, Unicef, CNPDCJ, Teresa Paula Marques, éducation, CSA, plainte, audience, SIC

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv